28 juin 2017

Belle famille: complètement déjanté!

Bertrand Alain propose un spectacle complètement déjanté dans la plus pure tradition du théâtre d'été: quiproquos, situations rocambolesques, grande naïveté des personnages et rires à profusion.

Une critique de Robert Boisclair

Crédit photo: Valérie Chouinard

Toe Bartoloméo (Charles Fournier) est un tueur à gages sans envergure qui a pour mission de faire disparaître Laura Comeau (Sarah Villeneuve-Desjardins), ancienne maîtresse d'un célèbre parrain de la mafia. Après être entré par effraction à son chalet afin de la liquider, il constate avec désarroi que sa cible a déjà pris la fuite. C’est alors qu’arrive Laurie (Sarah Villeneuve-Desjardins), la sœur jumelle de Laura ainsi que sa mère Catherine (Sophie Dion). Celles-ci, qui ignorent tout des activités de Laura, croient que Toe est son nouvel amoureux. Pris au piège le fier-à-bras de la mafia décide de jouer le jeu pour mener à terme sa mission. Les choses se compliquent encore plus avec l'arrivée du garagiste du coin (Réjean Vallée). À moins qu'il soit policier! Ou les deux à la fois. La vie du tueur se transforme rapidement en véritable cauchemar!

Déjanté
La proposition offerte par Bertrand Alain, le metteur en scène, et Isabelle Hubert, l'auteure, de cette nouvelle mouture de Belle famille tient de la plus pure tradition du théâtre d'été. Elle est complètement éclatée, la naïveté habite les personnages et les situations sont plus folles les unes que les autres. Bien sûr les ficelles sont parfois bien visibles mais le plaisir, le bonheur et surtout le rire sont au rendez-vous.

La pièce écrite il y a déjà 15 ans a été complètement revampée par l'auteure. Si la trame de base est bel et bien la même, les répliques furent complètement transformées et remises au goût du jour. Si vous avez déjà vu la pièce, attendez-vous à découvrir un tout nouveau spectacle. La mise en scène de Bertrand Alain n'y est pas étrangère également. Sa touche est bien en évidence ici. Elle est dynamique, vive et truffée de moments musicaux.

Crédit photo: Artson Image

Lors de la première la pièce, qui manquait légèrement de rythme et de synchronisme, n'était pas dénuée d'énergie vivifiante. Quelques améliorations dans l'enchaînement de certaines scènes ou des répliques amélioreront le spectacle. Ce ne sont que des questions d'ajustements mineurs qui se règleront rapidement.

La distribution en est une de haut niveau. Énergique, elle offre des performances remarquables. C'est d'ailleurs l'occasion de découvrir une excellente relève en Sarah Villeneuve-Desjardins qui impressionne. Multitalentueuse, elle chante également dans le spectacle et s'accompagne à la guitare, elle est excellente dans les rôles des soeurs jumelles Laurie et Laura. La comédie est un genre qui lui sied bien. Espérons que nous la reverrons bientôt sur les planches des scènes de Québec.

Le reste de la distribution n'est pas en reste. Réjean Vallée, excellent comme toujours propose un personnage d'un comique irrésistible, Sophie Dion, que j'ai pris plaisir à découvrir dans une comédie, et Charles Fournier, merveilleux niais, supportent fort bien le texte d'Isabelle Hubert.

Crédit photo: Valérie Chouinard

Théâtre et musique
Belle famille fait la part belle à la musique et aux chansons. Si quelques pièces musicales semblent fort à propos, une ou deux de celles-ci nuisent au rythme de la pièce et ralentissent l'action. Il est cependant très agréable d'entendre des succès québécois plutôt que des pièces américaines. Le voyage dans l'univers de la pièce n'en est que plus agréable.

Crédit photo: Valérie Chouinard

Une comédie complètement déjanté qui offre un beau moment et qui fera plaisir aux amateurs du genre. Ce spectacle libère le coeur et la joie et laisse un très large sourire sur les lèvres des spectateurs.

À La Roche à Veillon jusqu'au 2 septembre. Avec Sophie Dion, Charles Fournier, Réjean Vallée et Sarah Villeneuve-Desjardins. Une mise en scène de Bertrand Alain. Un texte d'Isabelle Hubert.

Bon théâtre et bonne danse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire