3 juin 2017

Table rase: magnifique moment

Quel magnifique moment de théâtre que cette Table rase!  Du théâtre fin, intelligent, touchant... Oh mon Dieu tellement touchant! Une véritable catharsis où l'amitié est plus forte que tout, même de la mort.

Une critique de Robert Boisclair

Crédit photo: Éva-Maude T-C photographe

Six femmes et Danny Boy, un renard roux empaillé, s'offrent un souper à la campagne pour tourner la page. Un repas entre amies comme tant d'autres. Peut-être pas? Ou peut-être que si. Au menu: histoires de couples, d'amitiés, de fêtes bien arrosées, de maternité, de culs aussi et surtout.

Un souper entre amies comme les autres? Peut-être ou peut-être pas! À tout le moins une occasion de remettre le compteur à zéro parce qu'il y a la vie si bonne et si injuste parfois. Un souper qui, au final, permettra à chacune d'elles de faire table rase et de repartir sur de nouvelles bases parce qu'après ce souper plus rien ne sera pareil.

Touchant puissance 10
Avec une mise en scène qui donne l'impression au spectateur de regarder par le trou de la serrure, Brigitte Poupart et la joyeuse bande de comédiennes proposent un spectacle touchant à la puissance 10. Après une première partie fort gaie et divertissante, mais somme toute légère, les six comédiennes et la metteuse en scène transpercent le coeur des spectateurs avec une finale qui va droit au coeur. Un spectacle qui touche au tragique et transcende la vie.

C'est un spectacle plein de vie. Un spectacle qui propose de l'amour en grande quantité. Celle de l'amitié indéfectible. Celle de l'amour de la vie malgré le dénouement proposé. Des femmes bien vivantes qui feront table rase pour passer à autre chose. Ce n'est pas une fuite mais une profonde prise de conscience suite à un événement malheureux. Une remise en question existentielle qui mène à l'action.

Crédit photo: Marc-Étienne Mongrain

Soirée de passions
Ces six femmes sont bien vivantes malgré certaines désillusions. Elles vivent le moment présent intensément. Et c'est probablement ce qui marque le plus dans cette pièce. Elles ont de la vitalité et l'insuffle à la salle. Elle forme une belle sororité. Complices dans la vie comme dans les moments difficiles. Complicité palpable grâce à l'excellence des interprétations. Six merveilleuses comédiennes au timing impeccable qu'il faudra surveiller.

Cette soirée de passions se déroule dans une salle où les spectateurs ont l'impression d'être voyeurs alors qu'ils sont de chaque côté de la scène. Ils occupent ainsi une position privilégiée pour observer ce groupe de femmes tout en étant tout près. Peu d'accessoires et de décor: une grande table, six chaises, un divan, un table de chevet où trône Danny Boy, de la bouffe et de l'alcool. Beaucoup d'alcool. La table est mise pour une discussion franche, honnête et pas toujours facile mais propice aux confidences qui viendront bien assez vite.

Le meilleur du Carrefour
Ce spectacle est mon coup de coeur personnel. Le meilleur spectacle du Carrefour jusqu'à maintenant. Aucun autre spectacle ne m'a touché à ce point depuis le début du festival. Un excellent texte, des comédiennes magnifiques et une mise en scène dynamique font de ce spectacle un bijou à voir sans faute. Dépêchez-vous, il ne vous reste deux jours.


Crédit photo: Marc-Étienne Mongrain

Ce spectacle est à l'affiche pour encore deux soirs (3 et 4 juin). Avec Vicky Bertrand, Marie-Anick Blais, Rose-Anne Déry, Sarah Laurendeau et Marie-Noëlle Voisin. Un texte de Catherine Chabot avec la collaboration de Brigitte Poupart et des interprètes. Une mise en scène de Brigitte Poupart.

Autres critiques de spectacles au Carrefour:
La fureur de ce que je pense
Des arbres à abattre
Projet BBQ (dans sa version 2016)

Bon théâtre et bonne danse!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire